Accueil Afrique de l'ouest Ghana Les Ghanéens vont bientôt payer les “tro-tro” par voie électronique

Les Ghanéens vont bientôt payer les “tro-tro” par voie électronique

3 min de lecture

Les Ghanéens pourront bientôt régler leur frais de transport par voie numérique aux conducteurs de véhicules commerciaux communément appelés dans le pays « Tro-tro ». Ce mode de paiement qui va constituer une avancée pour le secteur des transports est en étude. Un projet de loi a été élaboré et devrait être adopté dans ce cadre. Le système de paiement va être instauré en collaboration avec la Banque du Ghana. Le vice-gouverneur de la Banque, Maxwell Opokou Afari, explique que ce mode de paiement va permettre d’éviter les malentendus et les incompréhensions entre passagers et conducteurs à propos de reliquats ou de changements de Cedis.

« Si vous prenez un Tro-tro, il vous suffira de demander le numéro du compte mobile du conducteur. Après vous n’aurez qu’à transférer sur son compte votre frais de déplacement », affirme Maxwell Opokou Afari. Pour le vice-gouverneur de la Banque du Ghana, son institution s’est jointe au projet dans le but de répondre à la volonté du public d’utiliser les technologies pour faire des affaires

remplacer les paiements traditionnels.

Il faut dire que ce projet des autorités ghanéennes pour le secteur des transports s’inscrit dans une dynamique d’adoption des paiements numériques en remplacement des paiements « traditionnels ». La loi en étude porte sur les directives de gestion électronique et les systèmes de paiement. Un élu du Parlement indique que le texte vise à promouvoir la disponibilité et l’acceptation de la monnaie électronique et d’autres formes de services de paiement en tant que moyen de paiement de détail.

Le Ghana va ainsi disposer d’un cadre réglementaire propice à des mécanismes de paiement de détail et de transfert de fonds commodes efficaces. « Nous voulons surtout atténuer les risques associés aux activités de monnaie électronique et aux autres services de paiement », rappelle de son côté un membre du gouvernement.

 

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Afrotribune
Charger plus dans Ghana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *