Accueil Afrique central Cameroun Il renonce à sa carrière de banquier en France pour investir au Cameroun

Il renonce à sa carrière de banquier en France pour investir au Cameroun

4 min de lecture

Né à Douala en 1983, Christian Ngan a fait ses études au Cameroun puis en France. Le Camerounais titulaire d’un Master en ingénierie financière a travaillé à la banque Société Générale, à Quilvest Group et à Findercod. Malgré un cadre favorable en France, Christian Ngan a préféré rentrer dans son pays pour créer son entreprise. Il reconnait avoir osé avec moins de 2 millions francs CFA lancer ses activités et affronter des « tempêtes ». « L’aventure entrepreneuriale est une course de fonds, se précipiter n’est pas forcément la meilleure des stratégies », rappelle-t-il quand même.

Depuis six ans, il s’impose dans le cosmétique dans son pays. Il a à cet effet créé Madlyn Cazalis, entreprise à laquelle il se consacre. Et il faut dire que ses efforts paient. Christian Ngan s’illustre par la qualité de ses produits. Convaincu que les Africains peuvent créer pour les Africains et concurrencer avec les produits étrangers parfois de mauvaises qualités, il ne cesse d’améliorer la production de Madlyn Cazalis. Avec ses produits cosmétiques, Christian Ngan veut lutter contre les éclaircissements de peau.

Le créateur de Madlyn Cazalis peut également compter sur des employés dévoués. L’entrepreneur envisage d’ailleurs augmenter la production de ses usines. Depuis ses premiers produits en 2012, celui qui est âgé de 35 ans, a déjà eu des distinctions.

Exemple de réussite pour la jeunesse de son pays, Christian Ngan est également connu sur le continent. Nommer par le magazine Forbes comme l’un des entrepreneurs les plus prometteurs, il a également créé un fonds d’investissement, Goldsky’s partners. Ce fonds finance des initiatives africaines. « Goldsky’s partners veut valoriser notre continent et rendre les Africains fiers d’eux-mêmes », ajoute un membre du fonds.

Ses succès l’emmènent à penser à d’autres projets sur lesquels il travaille. Mais Christain Ngan reste un entrepreneur humble. Aux jeunes entrepreneurs qui veulent emboîter ses pas, il conseille de la patience, de l’audace, du travail et de l’humilité. C’est la voie idéale de réussite, selon le PDG de Madlyn Cazalys pour qui les jeunes Africains doivent être des leaders et des acteurs de changement.

 

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Afrotribune
Charger plus dans Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *