Accueil Culture Cinema Julio Teko : la nouvelle pépite du cinéma togolais

Julio Teko : la nouvelle pépite du cinéma togolais

5 min de lecture

Relevé au grand public par la série « mi-temps » de la réalisatrice Angela Aquereburu, Julio Teko fait partie de la crème des comédiens  du Togo. L’homme aux multiples casquettes se présente comme un entrepreneur culturel. Promoteur du Festival « TCHALELEKEMA » il est également slameur, maître de cérémonie et poseur de voix off.

Julio Teko (32 ans) a vu le jour au Togo mais a passé une partie de son enfance à Libreville (Gabon). Il découvre le métier de comédien sur les bancs à Aného.  Son premier rôle, il l’a joué dans la pièce « Deux tickets pour le paradis » de Jean Paul Alègre.  Julio Teko côtoie les grands noms de comédie togolaise David Ganda ou encore Koumouna Eustache. Il apparait dans quelques spots publicitaires puis dans le clip « Vodoo Sakpata » du rappeur Elom 20ce.

En 2015, Julio Teko a participé à son premier véritable casting avec Yobo Studio sur le projet « Mi-temps », une série co-produite et diffusée par Canal+. Il garde encore les souvenirs de ce jour où toute sa vie a basculé. Malgré tout son talent  Julio n’était pas retenu pour lors du casting.

« J’ai d’abord échoué au casting… Malgré cela, Angela Aquereburu (la réalisatrice) m’a donné une seconde chance. Ils m’ont donné quelques phrases du rôle de l’acteur Bukary que j’ai bossé en dix (10) minutes », se rappelle-t-il. Sa deuxième tentative fut concluante. « J’ai marché pour rentrer à la maison en me faisant des films dans ma tête ».

En 2016, Julio joue le principal rôle dans la série « Hopital It » diffusée sur Tv5 Monde. Il incarne son propre personnage dans un projet dénommé ” LE REVE TOGOLAIS” et apparait également en tant que guest dans la série “ZEM” DE YOBOSTUDIOS diffusée sur TV5 Monde, peut-on lire dans sa biographie.

Le jeune talentueux acteur fut copté par le réalisateur ivoirien Hyacinthe Hounsou pour un long métrage. En 2019, la scénariste Madie Foltek lui confie le rôle principal de la série « Oasis ». Ce projet rassemble plusieurs  acteurs togolais, béninois, burkinabés, ghanéens et ivoiriens.

Julio Teko comme plusieurs acteurs culturels togolais est confronté aux difficultés liées à son secteur. « Ailleurs, il existe de nombreuses opportunités mais tu dois constamment montrer que c’est possible à toute la société, que tu peux en vivre et que cela peut fonctionner. C’est usant », déplore-t-il.

Néanmoins il est loin de baisser les bras. Julio n’envisage ni abandonner sa passion, ni quitter son pays le Togo  pour l’occident. En 2015 il a crée l’association« TCHALELEKEMA » avec laquelle il participe au développement de la culture togolaise. Il est également le promoteur d’un festival qui porte le nom de l’association.

« Je souhaite être un modèle de réussite  pour moi-même avant tout et pour les jeunes. Je veux me prouver que c’est possible d’avoir une belle carrière depuis le Togo sans partir s’exiler ailleurs », a-t-il confié aux confrères d’Afrik.com.

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Emmanuel Vitus
Charger plus dans Cinema
Les commentaires ont été désactivés.