Accueil Afrique de l'ouest Ghana Qui est Tonyi Senayah, le fabricant des chaussures présidentielles au Ghana ?

Qui est Tonyi Senayah, le fabricant des chaussures présidentielles au Ghana ?

6 min de lecture

À Kumasi, Tonyi Senayah est un entrepreneur à succès qui inspire les jeunes voulant se frayer une success-story dans l’auto-emploi. Il est connu pour avoir fabriqué des chaussures portées par l’ancien président John Mahama.

Guidé par un instinct d’entrepreneuriat depuis l’adolescence, Tonyi Senayah ne s’est contenté que de sa licence en sociologie pour quitter l’université en 2007.

En 2009, il a remarqué une forte demande pour des chaussures de haute qualité et connaissait beaucoup de jeunes talentueux fabricants de chaussures qui cherchaient du travail. «  J’avais acheté une paire de chaussures d’un fabricant local et je les ai portées au travail. Mes collègues ont été impressionnés et en ont voulu aussi. Même après le travail, j’avais encore des contacts qui m’appelaient pour passer des commandes » raconte le trentenaire.

Il a alors trouvé un moyen de s’auto-employer tout en aidant les jeunes talentueux à trouver de l’emploi. Il s’est alors décidé de commencer avec seulement 100 dollars américains (73 euros) dans sa poche. D’abord en achetant auprès de fabricants locaux, puis en établissant son propre atelier en 2010.

Selon lui il a été important dans cette démarche de surmonter la peur de l’échec. « Vous devez avoir quelque chose d’extraordinaire pour réussir ici en Afrique », dit celui qui ambitionne conquérir le marché international sous peu. Et d’ajouter, « le plus grand défi à surmonter est la peur de l’échec : si vous parvenez à surmonter ces doutes quant à la possibilité de réussir ou non, alors je crois que tous les autres obstacles sont surmontables ».

Évolution fulgurante

Horseman Shoes a connu une émergence rapide. Son idée, clairement définie au départ, était de mener son entreprise à devenir le plus grand fabricant de chaussures made in Africa. L’entreprise est spécialisée dans les chaussures de qualité et à la mode avec le meilleur du cuir, dont des chaussures habillées pour hommes, des sandales et des pantoufles, ou encore des bottes de sécurité.

De fait, il n’a fallu qu’un an pour que Senayah soit nommé jeune entrepreneur de l’année aux Global Professional Achievers Awards à Accra. En 2013, le Ghanéen et sa petite entreprise a également été distingués par le prix Outstanding Product Quality de l’African Leadership Magazine en 2013.

Dans son usine, plus de 300 paires de chaussures sont produites chaque mois. En 2012, deux ans après le lancement, l’entreprise avait enregistré un bénéfice net de 15 000 $.

Toutefois, le promoteur du projet raconte que son entreprise a enregistré une forte demande suite à l’approbation présidentielle. En effet, en 2014, le président du Ghana, John Dramani Mahama avait déclaré son amour pour Horseman Shoes lors du discours sur l’état de la nation dans le cadre du lancement de la campagne « Made in Ghana ». Le président avait affirmé que ces chaussures faites localement sont « très confortables et durables. » Et de lâcher finalement, « en fait, je porte une paire en ce moment »

À la suite de cela, les commandes ont gonflé et Tonyi Senayah a été encore élu jeune entrepreneur le plus influent du Ghana pour 2015.

L’entrepreneur pense que les approbations présidentielles des produits locaux sont très utiles pour les startups.

 

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Afrotribune
Charger plus dans Ghana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *